audible


audible

audible [ odibl ] adj.
• 1488; bas lat. audibilis, de audire « entendre »
Qui est perceptible par l'oreille. Sons audibles, à peine audibles. N. m. L'audible : l'ensemble des sons perceptibles (par l'oreille humaine). « La voix se promène maintenant dans les plus hautes notes de la gamme et va, si ça continue, dépasser l'audible » (H. Bazin). ⊗ CONTR. Inaudible.

audible adjectif (bas latin audibilis) Se dit des sons que l'oreille peut à la fois percevoir et supporter. Que l'on peut entendre ou dont on peut supporter l'audition : Un enregistrement à peine audible.audible (synonymes) adjectif (bas latin audibilis) Se dit des sons que l'oreille peut à la fois...
Contraires :
Que l'on peut entendre ou dont on peut supporter l'audition
Synonymes :

audible
adj. Susceptible d'être entendu. Ant. inaudible.

⇒AUDIBLE, adj. et subst. masc.
I.— Adjectif
A.— PHYS. [En parlant des ondes sonores comprises entre deux limites (minimum et maximum) de fréquence] Perceptible comme son par l'oreille humaine :
1. Instruments exclusivement radio-électriques. Plus significatifs et plus originaux sont les instruments exclusivement électriques. Leur élément essentiel est le circuit oscillant, composé de self-induction et de capacités. Les sons, ou plutôt les ondes à fréquence audible, sont produits soit par la superposition de deux circuits oscillants à haute fréquence (méthode d'interférence), soit par des circuits oscillants à basse fréquence.
Arts et litt. dans la société contemp., t. 1, 1935, p. 3802.
B.— Cour. [En parlant des sons] Qui peut être entendu, perçu par l'oreille humaine. Voix, murmure à peine audible; devenir audible :
2. La danse, à toute époque, comme le cinéma demain, est chargée de réunir la plastique à la musique, par le miracle du rythme à la fois visible et audible, et de faire entrer toutes vives dans la durée les trois dimensions de l'espace.
É. FAURE, L'Esprit des formes, 1927, p. 187.
C.— P. ext.
1. Qui peut être entendu et compris :
3. Je criai : « Grand'mère, grand'mère », et j'aurais voulu l'embrasser; mais je n'avais près de moi que cette voix, fantôme aussi impalpable que celui qui reviendrait peut-être me visiter quand ma grand'mère serait morte. « Parle-moi »; mais alors il arriva que, me laissant plus seul encore, je cessai tout d'un coup de percevoir cette voix. Ma grand'mère ne m'entendait plus, elle n'était plus en communication avec moi, nous avions cessé d'être en face l'un de l'autre, d'être l'un pour l'autre audibles, je continuais à l'interpeller en tâtonnant dans la nuit, sentant que des appels d'elle aussi devaient s'égarer.
PROUST, Le Côté de Guermantes 1, 1920, p. 136.
2. Néol. d'aut. [En parlant du charme de certaines sonorités] Qui peut être perçu :
4. Le charme évasif qui s'évade dans le silence, qui est simple et raffiné, ingénu et savant, naïf et rusé, limpide et mystérieux, transparent et profond, qui est tendre et imperturbable, qui est présent-absent, il ne devient audible que dans des sonorités elles-mêmes paradoxales : jouer forte et en sourdine, obtenir un pianissimo sonore, ce sont des contradictions qu'on ne peut réaliser physiquement et que seule résout l'opération de l'âme.
JANKÉLÉVITCH, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien, 1957, p. 89.
3. Néol. Qui peut être entendu sans irriter le sens esthétique ou moral. Anton. inaudible :
5. Vous trouvez audibles ces essais de musique concrète?
DUB., 1967.
Rem. Cette dernière acception n'apparaît que ds DUB.
Rem. gén. Le mot audible (attesté ds LITTRÉ, Suppl. Add.) n'est pas enregistré par l'Ac. Pour QUILLET 1965, ce mot est un néologisme.
II.— Emploi subst.
Néol., rare. Ce qui peut être perçu par l'oreille humaine, ce qui peut être entendu. Dépasser l'audible :
6. L'abbé Gomari s'enivrait de l'air de cette demeure... où les secrets de l'audible se confessaient à l'oreille du vénérable maître de ce logis.
A. ARNOUX, Le Rossignol napolitain, 1937, p. 220.
Rem. On rencontre dans la docum. le néol. d'aut. audiblement, adv. (VERLAINE, Œuvres posthumes, t. 1, Souvenirs, 1896, p. 189; suff. -ment2). De manière audible.
PRONONC. :[]. Durée mi-longue sur la 1re syll. ds BARBEAU-RODHE 1930.
ÉTYMOL. ET HIST.
A.— Adj. 1488 phys. « que l'on peut entendre » (Mer des hist., I, f° 140 c, impr. Ste-Gen. ds GDF. : Symeon second filz de Jacob et de Lia selonc le XXXIXe de Genese est interpreté audition audible ou oyant mereur et tristesse ou nom de habitacle), attest. isolée; repris ds Lar. 19e.
B.— Subst. 1937, supra.
Empr. au b. lat. audibilis adj. « qu'on peut entendre » (AMBROISE, Noe, 15, 22 ds TLL s.v., 1259, 84, emploi substantivé).
STAT. — Fréq. abs. littér. :13.
BBG. — GALL. 1955, p. 365.

audible [odibl] adj. et n. m.
ÉTYM. 1488; du bas lat. audibilis « qu'on peut entendre », de audire « entendre ».
1 Adj. Qui est perceptible par l'oreille. || Sons à peine audibles.
1 Le crissement à peine audible d'un doigt faisant courir ses empreintes sur les rainures sèches et poudreuses d'une peau de cuisse de jeune femme.
J.-M. G. Le Clézio, le Déluge, p. 30.
Par ext. Qui peut être entendu. || « Nous avions cessé (…) d'être l'un pour l'autre audibles » (Proust, le Côté de Guermantes, Pl., t. II, p. 136).
2 N. m. (1937). || L'audible : l'ensemble des sons perceptibles (par l'oreille humaine).
2 Suivent diverses interjections, toutes proférées par Folcoche, dont la voix se promène maintenant dans les plus hautes notes de la gamme et va, si ça continue, dépasser l'audible.
Hervé Bazin, Vipère au poing, p. 188.
CONTR. Inaudible.
DÉR. Audibilité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Audible — Rechtsform Firmengruppe Gründung 30. August 2004 Sitz Newark, NJ (Audible Headquarters) Branche Verlagswesen, Internetvertrieb von Hörbüchern Website …   Deutsch Wikipedia

  • Audible — Audible  закрытый формат для хранения аудиоданных, предложенный одноимённой компанией. Применяется, в основном, для записи аудиокниг, которые продаются через интернет магазины Audible.com, iTunes Store. Содержание 1 О формате 2 Поддержка …   Википедия

  • Audible — may refer to: * Sound that is capable of being heard * Audible, a tactic used by quarterbacks in American football to change a play at the line of scrimmage * Audible.com, an online audiobook store* also means listenableee also*Audio… …   Wikipedia

  • Audible — Au di*ble, a. [LL. audibilis, fr. L. audire, auditum, to hear: cf. Gr. ? ear, L. auris, and E. ear.] Capable of being heard; loud enough to be heard; actually heard; as, an audible voice or whisper. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • audible — 1520s, from M.Fr. audible and directly from L.L. audibilis, from L. audire to hear, from PIE *awis dh yo , from root *au to perceive (see AUDIENCE (Cf. audience)). Related: Audibly …   Etymology dictionary

  • audible — adjetivo 1. Uso/registro: restringido. Que se puede oír: El sonido era apenas audible, llegaba de muy lejos …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Audible — Au di*ble, n. That which may be heard. [Obs.] [1913 Webster] Visibles are swiftlier carried to the sense than audibles. Bacon. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • audible — Capaz de ser oído. Algunos animales son capaces de oír sonidos de frecuencias superiores o inferiores y de diferentes intensidades a los audibles para la mayor parte de los seres humanos. Diccionario Mosby Medicina, Enfermería y Ciencias de la… …   Diccionario médico

  • audible — index coherent (clear), oral, verbal Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • audible — *aural, auricular Antonyms: inaudible …   New Dictionary of Synonyms


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.